Zula

IDC/Games nous pond ici un nouveau jeu avec le moyen-orient comme postulat de départ: Zula est un mmofps disponible gratuitement sur Steam depuis le 24 novembre 2016.

La première pensée que l’on a en lançant Zula est: «Ah, c’est Counter-Strike Source mais en Lowcost» .Car oui la touche «sprinter» sert a marcher, les sauts et les déplacements, et mêmes certaines animations sont complètements copiées de celui-ci. Et pourtant il est bien différent de ce qui semble être son modèle.

Premièrement, il est accessible aux débutants et surtout bien moins exigeant et punitif qu’un counter-strike. Un système de classe est présent afin de choisir ses armes et son équipement avant chaque partie qui est, encore une fois, inexistant dans counter-strike.

Zula ne se contente donc pas de le copier bêtement et inclut des modes intéressants et pas mal de fonctionnalités comme le fait de viser avec toutes les armes (sauf le couteau). En parlant d’armes, que vous soyez un fan de l’Ak 47 ou que vous preferrez les fusils à lunettes, il y à très peu de risque que vous ne trouviez pas votre compte parmi les 150 armes disponibles. S’ajoute a ça la possibilité d’acheter des skins et des améliorations.

Du coté des graphismes, c’est très correct: simple et épuré sans être une claque pour autant. En revanche il peut se vanter d’être jouable sur quasiment toutes les configurations actuelles, meme les tres bas de gamme. Pour se faire a l’idée, un Pentium 4 suffit largement pour jouer de manière fluide, excellent tour de force de la part d’IDC/Games sur ce coup.

Les modes classiques (Match a Mort, Sabotage et Capture du drapeau) sont évidemment disponibles, mais c’est le mode Avis de Recherche qui sort du lot avec un concept intéressant .Pour faire simple, c’est une évolution du match a mort par équipe, il reprend le principe du chat et de la souris en y ajoutant un système de monnaie.

La tête d’un joueur est mise à prix et tout les autres doivent travailler ensemble pour le tuer. A chaque fois qu’il tue un joueur sa prime augmente et donc, celui qui tue le «méchant» gagne sa prime en plus de l’argent gagné habituellement en cas de kill. Celui qui a obtenu la plus grande prime gagne, et en cas d’égalité on compte l’argent total récolté par les joueurs pour désigner le vainqueur.

En résumé, Zula mérite qu’on s’y attarde même si ill manque de pêche au niveau de certaines animations qui font vraiment « mou du genou ». Le jeu reste néanmoins agréable a jouer mais paraîtra bien trop facile pour un joueur de fps aguerri.


Genre : mmofps

Video de Zula